[Total : 1    Moyenne : 5/5]

La Méthode Solaire (Fleurs de Bach)

Matériel nécessaire
1. Un simple bol en verre ou en cristal à paroi mince, de la taille d’un sucrier, d’une contenance d’environ 300ml. Le verre taillé et le pyrex sont à exclure.

2. Un petit pot en verre ou en porcelaine fine.
3. Un flacon muni d’un compte -gouttes

On stérilisera d’abord le pot, le bol et le flacon, on les place dans une casserole d’eau froide qu’on fait bouillir doucement pendant 30 minutes, puis on les sèche soigneusement et on enveloppe le bol et le pot d’un tissu propre. Une fois qu’il est refroidi, remplir à moitie le flacon compte-gouttes avec du cognac, placer le bouchon et étiqueter avec le nom du remède.

4. Remplir une bouteille vide stérilisée d’eau minérale ou d’eau de source si on trouve un ruisseau non pollué à proximité du lieu ou poussent les fleurs.

Manière de procéder
Prévoir à l’avance le champ ou le sommet de la colline où poussent les plantes, les arbres ou arbustes et choisir un matin ensoleillé sans nuages. Se rendre à l’endroit voulu avant 9h, avec le bol, le pot, le flacon rempli à moitié de cognac et la bouteille contenant l’eau.
Poser le bol sur le sol près des plantes en fleurs, à l’écart des hautes herbes et de l’ombre des arbres pouvant venir sur le bol selon le déplacement du soleil.
Remplir le bol jusqu’au bord d’eau claire et pure provenant d’un ruisseau proche non pollué, ou de la bouteille d’eau minérale emmenée avec vous.
Garnir la paume de sa main d’une grande feuille, prise de préférence sur la plante choisie, puis prélever les sommités florales juste au-dessous du calice ou des hampes, sur autant de plantes ou arbustes que possible appartenant à la même espèce. Les déposer rapidement à la surface de l’eau dans le bol et répéter l’opération jusqu’à ce que toute la surface soit couverte d’une couche épaisse de fleurs se chevauchant, mais en s’assurant que chacune est en contact avec l’eau. Eviter de faire de l’ombre sur le bol au cours de l’opération ou de toucher l’eau avec les doigts. Noter l’heure et laisser le bol en plein soleil pendant 3 heures.
A la fin de cette phase, retirer les sommités florales à l’aide d’une tige de la plante préparée, en veillant toujours à ce que l’eau n’entre pas en contact avec les doigts.
Maintenant, verser l’eau vitalisée dans le pot et remplir la moitie restante du flacon étiqueté contenant le cognac. Bien refermer.
La “teinture” conservera indéfiniment sa force vitale et c’est à partir d’elle que les flacons de réserve seront préparés. Si on conserve la “teinture” pendant plusieurs années, un léger dépôt peut se former au fond du flacon; cela n’est pas dangereux. On peut filtrer le liquide et le verser dans un autre flacon stérilise et étiqueté.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*