Fleurs de Bach  Olivier – Olive

Indication: Pour l’épuisement mental total.

Fleurs de Bach Olivier - Olive

Fleurs de Bach Olivier – Olive

Olea europaea. Olivier.

Arbre: petit persistant, il mesure 9 à 13 m de haut et a de nombreuses branches minces. Son écorce est gris clair.

Feuilles: opposées et lancéolées, elles ont l’aspect du cuir et mesurent environ 5 à 7,5 cm de long. Elles sont entières, pointues argentées au-dessous et vert clair au-dessus.

Fleurs: petites et discrètes, portées en grappes ou racèmes, elles se présentent en groupe de 20 à 30 par inflorescence et se développent à partir des aisselles foliaires. Le tube de la corolle est couvert et se découpe en quatre pétales blanchâtres étalés. Les deux étamines s’insèrent sur le tube de la corolle. L’ovaire se divise en deux cellules, le style est court et le stigmate, bilobé. Le calice a la forme d’un godet et porte quatre découpes très peu profondes.

Floraison: Au printemps et selon le climat du pays dans lequel l’arbre pousse.

Préparation: par la méthode solaire. Se couvrir la paume de la main d’une grande feuille pour protéger les fleurs fragiles de notre chaleur et cueillir les grappes fleuries sur le plus grand nombre possible d’arbres. Les déposer rapidement sur l’eau en en recouvrant toute la surface.

AOL MailGoogle BookmarksYoolinkFacebookGoogle GmailTwitterViadeoMySpaceShare

Fleurs de Bach : origines

Précisons d’emblée deux détails : primo, Fleurs de Bach, Elixirs du Dr Bach ou Remèdes Floraux de Bach représentent la même chose ; secundo, les Fleurs de Bach sont des « remèdes » floraux que l’on doit au médecin anglais Edward Bach, et non au compositeur
Johann-Sebastian du même nom. Enfin, si vous prononcez BAK, vous passerez pour un Gallois ; si vous prononcez BEITCH, vous passerez pour un anglais. Si vous prononcez BÂCHE, vous passerez pour un âne.
fleur de bach elixir floraux phytotherapie stress maigrir docteur bio
Enfance : le prélude de Bach
C’est le 24 septembre 1886 que naquit le petit Edward, précisément à Moseley, village près de Birmingham en Angleterre. Aîné de 3 enfants, précoce et très émotif, on dit que le futur docteur Bach nourrissait petit un grand intérêt pour la vaste gamme de comportement des gens, qu’il était rempli de compassion pour toute la souffrance vécue et qu’il aurait décrété dès
les bancs de l’école qu’il serait médecin. Mais il dut pour d’obscures raisons dissimuler cette vocation à son père : il quitta donc l’école à 16 ans et vint travailler à la fonderie familiale de cuivre, trois années durant. Mais Edward n’était pas très costaud. En 1906, son père l’autorisa enfin à faire ses études médicales, à la faculté de Birmingham puis à l’University College Hospital (UCH) à Londres.
Bien que passant peu de temps sur ses livres, et persuadé que son intuition personnelle surpassait les connaissances disponibles en librairie1, il décrocha en 1912 un double diplôme au Royal College of Surgery et au Royal College of Physicians, puis le diplôme de médecin et de chirurgien de l’UCH, et enfin, en 1914, celui de Santé Publique de Cambridge. Il se mit donc à la tâche en milieu hospitalier, en tant que médecin au service des urgences de l’UCH en tant que chirurgien au National Temperance Hospital, avant d’ouvrir en 1913 un cabinet dans la très chic Harley Street. La même année, il épouse Gwendoline Caiger, à Hendon, dans le
Middlesex2. Puis il évite, grâce à sa santé précaire, l’écueil du service militaire en pleine guerre mondiale et devint en 1915 assistant en bactériologie à l’UCH.
Débute alors une aventure qui revêtira à la relecture tous les oripeaux du mythe.
Bach affleure : une rémission miraculeuse
Le 5 avril 1917, sa femme meurt. Quatre mois plus tard, très affecté et négligeant sa propre santé, il s’effondre épuisé dans son laboratoire, et sombre dans le coma des suites d’une hémorragie. D’après certains biographes, ses collègues en auraient alors profité pour lui retirer une tumeur cancéreuse… à la rate, ce qui force la logique. Quoi qu’il en soit, vrai ou pas, on ne lui donne plus que quelques mois à vivre. Mais Bach n’est pas n’importe qui : regroupant ses dernières forces, il sort de son coma, revient à lui, se hisse chancelant sur ses maigres mollets et décrète malgré ses souffrances et son affaiblissement de consacrer sans relâche les jours qui
lui restent à vivre à son œuvre cachée : sa méthode de soin naturelle « globale » ! Mais le plus surprenant est encore à venir : c’est dans cet effort ultime, dit la légende, qu’il prend conscience du repli de ses propres symptômes et de sa santé revigorée. On raconte qu’il recouvra, grâce à
ses forces spirituelles et à son état psychologique « positif », toute sa vigueur au bout de 3 mois.
L’hagiographie est déjà en branle.
Bach élite : psore et nosodes
En 1919, il est en pleine forme. Son hôpital venant de lui interdire de cumuler son activité hospitalière et sa clientèle privée, il entre au London Homoeopathic Hospital et se penche sur la doctrine de Samuel Hahnemann. C’est notamment le fameux ouvrage Organon qui attire son regard. Il y trouve une rigueur de pensée très proche de la sienne : on y soigne avec elle des malades plutôt que des maladies4. Une notion, surtout, séduit Edward : la Psore, qui désigne dans le système de Hahnemann une sorte de maladie chronique, un genre de prurit ou de gale qui serait du à un défaut dans la capacité du corps à s’auto-guérir. Sans rentrer dans le détail,
cette psore déclenche chez Bach un raisonnement analogique fort captivant.
Elle ressemble étrangement aux pathologies bacillaires intestinales qu’avait étudié Bach à l’UCH quelques années plus tôt. Etudiant
l’influence de ces bacilles sur les maladies chroniques, il avait émit l’hypothèse qu’il existât une corrélation entre la personnalité de ses patients et les bactéries qui grouillaient dans leurs entrailles, et en avait déduit une causalité forte avec leurs maladies chroniques. En découvrant que pour Hahnemann existait aussi une corrélation entre certaines maladies chroniques et les poisons intestinaux, bon sang mais c’est bien sûr : c’est la personnalité qui fait la maladie.
Il élabore alors de ce qu’il appellera plus tard les « 7 nosodes de Bach», sortes de vaccins homéopathiques
destinés à purger de leurs toxines les malades.
Administrés par voie buccale, crées à partir d’excrétions infectées et de secrétions malades (fèces, urine, pus, sang, cheveu, salive, liquide céphalo-rachidien, tissu d’organe nécrosé), ces nosodes sont bigrement appétissants. Chacun est censé purifier les intestins d’un des sept groupes de germes intestinaux isolés par Bach, puisque, comme le veut la tradition, similia similibus curantur – les semblables sont guéris par les semblables.
Bien que le dégoût soit atténuée par les hautes dilutions homéopathiques (cf. Chapitre II), il faut se pincer pour concevoir que ces nosodes soient encore vendues… .Bref, tiraillé entre sa fonction hospitalière, ses consultations privées et son laboratoire à Park
Crescent, Bach renonce à son poste à l’hôpital et se consacre pleinement à sa recherche, avec une certaine reconnaissance : il avance l’hypothèse d’une relation entre la toxémie intestinale et le cancer, qui fera l’objet de plusieurs conférences7. Il publie deux ans plus tard « la maladie chronique, une hypothèse », avec son collaborateur C. E. Wheeler8. Mais c’est en 1928 qu’il assoit le fondement de sa postérité.
C’est lors d’un dîner franc-maçon9, rapporte Nora Weeks, qu’il se convainc que l’humanité résume la gamme des états psychologiques possibles à un nombre de sept10. Mieux, il croit dur comme fer que les états « psoriques » auxquels il s’est attelé sont forcément liés à des principes actifs naturels, a priori végétaux, susceptibles d’aider les malades à vaincre leurs mauvais états psychiques et donc à s’auto-guérir. L’objectif ultime du Docteur ? Parvenir à prescrire en se basant uniquement d’après les caractères de ses patients, sans même avoir recours à l’analyse biologique de leurs bacilles. Grosso modo, savoir ce qu’il leur faut… en les regardant !
Bach au bocage
Au cours de ses voyages dans la campagne galloise, il se lance dans l’étude des plantes qu’il trouve, subodorant chez les fleurs les principes actifs qu’il cherche. Selon lui, la fleur est la quintessence11 de la plante, regorgeant de toutes les propriétés curatives de celle-ci, à tel point qu’un esprit entraîné et hypersensible comme le sien peut ressentir les vibrations des pétales
rien qu’en les déposant sur la langue : il parvient à entrer en résonance avec le message des fleurs. Comment ne pas le croire : il aurait déjà guéri des gens par son simple regard ou par l’imposition des mains, et il est sujet à des visions extatiques comme le suédois Swedenborg, ce qui, tout bien réfléchi, est assez inquiétant13. En outre, preuve ultime, les chiens et les oiseaux
l’aiment particulièrement14, argument un peu, disons, léger. Par ailleurs il croit dur comme fer en la réincarnation, il est persuadé d’avoir été guérisseur durant ses précédentes vies, et c’est, selon Weeks, un sacré caractériel. Tous les paramètres sont réunis pour que Bach se sente investi d’une mission salutaire dont rien, désormais, ne le détournera plus.
En terme de fleurs, il choisit d’abord l’Impatiente, (on le serait à moins) puis la Muscade et la
Clématite. Pourquoi ? Pour leurs « qualités énergétiques » ! Ensuite il prépare ces plantes comme il le faisait pour ses nosodes, et constate que lorsqu’il prescrit les drogues à des patients présentant des caractères déterminés, il obtient des résultats… stupéfiants! Par exemple, pour des raisons sur lesquelles nous reviendrons, il aurait administré ses décoctions d’Impatiente à
des patients souffrant… d’«impatience avec les choses ou les personnes qu’ils jugent trop lentes» (cf. Typologie) ; de même, il aurait prescrit le Mimulus aux patients atteints de peurs maladives qui les empêchent de passer à l’action dans la vie quotidienne. Les résultats sont bien entendu immédiats et surprenants. On n’en saura pas plus.
Dès lors, il n’a de trêve de découvrir tous les types de caractères et leurs remèdes correspondant parmi les fleurs. Pour ce faire, il doit évidemment se mettre au vert : fini le cabinet, il quitte Londres en mai 1930 pour s’installer au coeur du pays de Galles, dans le Norfolk, près de Cromer. Puis il s’atèle à la tâche et arpente en long et en large les bocages, exerçant sa fameuse
hypersensibilité qui, selon ses disciples, lui permet de ressentir dans les sommités florales l’affinité vibratoire fréquentielle rectificatrice des affects émotionnels archétypiques perturbés dont la nature humaine est ponctuellement imprégnée18. Evidemment, dit comme ça, c’est impressionnant.
Bach terrien – une recherche compliquée … de simples
On raconte dans les chaumières qu’un matin des années 20, une idée lui vient à l’esprit :
chaque goutte de rosée chauffée par le soleil doit contenir toutes les propriétés vitales et curatives de la plante sur laquelle elle se trouve !19 Inutile de tenter de l’en faire démordre, le Dr Bach est un opiniâtre, qui plus est irritable. Il se rend quand même compte que la collecte de la rosée est un peu laborieuse, alors il décrète que faire macérer la plante au soleil, en plein
milieu d’un champ, dans un bol rempli d’eau, donne le même résultat. Et miracle : il constate qu’après le temps de solarisation nécessaire, l’eau se retrouve imprégnée de la même… force vitale que la plante. Le tour est joué.
Le Dr Bach ne dit pas ce qu’est cette force vitale, mais grâce aux résonances qui le taraudent, il distingue 6 nouvelles fleurs, puis publie en 1931 son livre-phare, dont le titre résume sa théorie: « Heal Thyself – An Explanation of the Real Cause and Cure of Disease »20, qui paraît
à Londres.
L’année suivante il monte le nombre à 12 « simples »21, connus sous le nom des « 12 guérisseurs » : l’Impatiente, la Muscade, la Clématite, l’Olivier, la Vigne, l’Aigremoine, la Chicorée, la Centaurée, le Plumbago, la Gentiane, l’Hélianthème et l’Alène » (à condition
qu’elle soit fraîche) dotées, selon lui, de propriétés curatives extraordinaires.
Au cours de l’été 1932, il complète sa gamme avec les « 4 aides » contre les états persistants :
Ajonc, Chêne, Bruyère et Eau de roche, (cette dernière étant… de l’eau de source !). C’est également le début de ses démêlés avec le Conseil de l’Ordre des Médecins, pour acte de publicité dans les journaux locaux.
A l’automne de 1933, il publia son livre « les 12 guérisseurs » et créa le fameux remède de secours appelé Rescue – ou Rescue Remedy – destiné aux personnes victimes d’un choc violent.
Il l’aurait testé, avec seulement 3 des 5 ingrédients définitifs, pour ranimer un marin naufragé.
Fin d’existence : le mort Bach
En 1934, il part s’installer définitivement à Sotwell, petit village près de Wallingford à 15 Km d’Oxford, dans une maison appelée Mount Vernon : il y passera les deux dernières années de sa vie, à la recherche des vingt deux remèdes qui lui manquaient,
dont 2 plantes étrangères : la Vigne de Suisse et l’Olivier d’Italie. Pour l’anecdote miraculeuse, en mars 1935 il connaît, d’après Prouzet, une crise de sinusite avec hémorragie, tellement douloureuse qu’il envisagea de mettre fin à ses jours.
Heureusement il découvrit le Prunus qui le guérit en 24 heures.
Au total, 38 fleurs. Pourquoi 38 ? Aucune explication à cela. Il est aidé par Nora Gray Weeks, son assistante, et par son ami Victor Bullen. Mais il faiblit. Son corps ne lui facilite pas la vie :
ulcères aux jambes, fortes migraines, grande consommation de tabac… En octobre 1935, il doit s’aliter.
Désormais, fort de ses 38 fleurs, il sait qu’il ne lui reste plus rien à découvrir24. Alors, plein du sentiment du devoir accompli, Edward Bach s’abandonne et s’éteint à 50 ans, le 27 novembre 1936. Certains auteurs rapportent qu’il brûla tous ses écrits afin de ne pas laisser subsister de sources potentielles de confusion25, et qu’il ne laissa pour toute fortune que 50 livres sterling, – ce qui en fait un Bach chiche. Mais il laisse un héritage spirituel considérable26… et surtout le Mount Vernon, qui sera une mine d’or pour ses héritiers. Cette maison, prenant vite le nom de Bach Center, se consacrera à la production des élixirs floraux et les teintures-mères selon les
procédés d’origine, et sera l’objet d’une dérive monopolistique flagrante (cf. Annexe). Le mythe de Bach est dorénavant forgé.

AOL MailGoogle BookmarksYoolinkFacebookGoogle GmailTwitterViadeoMySpaceShare

Centaurée – Centaury Fleurs de Bach

Indication: Pour ceux qui n’ont pas la volonté nécessaire pour refuser les exigences d’autrui et deviennent ainsi des esclaves consentants.

Centaurium umbellatum. Centauree.

Fleurs de Bach, la Centaurée - Centaury

Fleurs de Bach, la Centaurée – Centaury

Plante: annuelle dont la hauteur varie de 5 a 45 cm selon le milieu. A tige dressee presentant une section carree, elle est tres ramifiee au sommet, se terminant en touffes separees et aplaties de petites fleurs de couleur rose.

Feuilles: oblongues , minces, opposées et lisses, elles sont vert pale avec trois fortes nervures parallèles, dépourvues de pétiole (sessiles). Celles du pied forment souvent une rosette.

Fleurs: rosées, en forme d’étoile, elles ont une corolle de la forme d’un entonnoir et présentent cinq fentes. Le calice a sépales possède aussi cinq fentes. On compte cinq étamines et, par beau temps, les anthères se tordent en spirale après l’éclosion de la fleur.

Floraison: de juin a août, dans les champs secs, les terrains vagues et sur le bord des routes.

Préparation: par la méthode solaire. Cueillir les petites touffes de fleurs sur le plus grand nombre de plantes possible, après s’être au préalable, couvert la paume de la main d’une grande feuille. Les placer rapidement a la surface de l’eau contenue dans le bol jusqu’à ce qu’elle soit complètement recouverte.

AOL MailGoogle BookmarksYoolinkFacebookGoogle GmailTwitterViadeoMySpaceShare

Heliantheme – Rock Rose Fleurs de Bach

Indication: Pour la peur aigue, la terreur, la panique

Helianthemum nummularium. Heliantheme

Fleurs de Bach, l'Heliantheme - Rock Rose

Fleurs de Bach, l’Heliantheme – Rock Rose

Plante: vivace, semi-rampante, a tiges ligneuses trés ramifiées qui traînent sur le sol. Ses rameaux, naissant chaque année , peuvent atteindre jusqu’à 30 cm de long.

Feuilles: étroites, oblongues et opposées, non découpées et portées par un court pétiole, elles sont vertes au -dessus, blanches au-dessous et couvertes de poils ramifies. Leurs stipules sont longues et minces

Fleurs: d’un jaune éclatant, elles s’épanouissent en racèmes terminales, dont les inflorescences inférieures s’ouvrent les premières et en général une ou deux a la fois. La floraison cesse rapidement lorsque les pédoncules floraux s’inclinent vers le sol. On compte cinq pétales souples et fripes, ainsi que cinq sépales, trois grands et deux petits, Les nombreuses étamines entourent le pistil.

Floraison: de juin a septembre, sur les plateaux crayeux, les terrains calcaires et caillouteux.
On n’emploie pas les plantes de rocailles cultivées aux couleurs variées.

Préparation: par la méthode solaire. Se couvrir d’abord la paume de la main d’une grande feuille pour protéger les fleurs fragiles de la chaleur, puis les saisir par les pédoncules floraux, quelques unes a la fois, sur le plus grand nombre possible de plantes; enfin les placer rapidement a la surface de l’eau du bol.

AOL MailGoogle BookmarksYoolinkFacebookGoogle GmailTwitterViadeoMySpaceShare

Aigremoine – Agrimony Fleurs de Bach

Indication: Pour ceux qui cachent leurs soucis aux autres sous un voile de gaite et de bonne humeur

Agrimonia eupatoria ou Agrimonia odorata. Aigremoine

Fleurs de Bach, l'Aigremoine - Agrimony

Fleurs de Bach, l’Aigremoine – Agrimony

Plante: herbacée vivace de 50 a 75 cm de haut, elle est couverte de poils souples de couleur vert sombre.

Feuilles: découpées jusqu’à la nervure médiane en folioles grossièrement dentelées, elles ont une forme allongée et ovale, sont séparées par de petites folioles alternées et munies de
grandes stipules foliacées a la base. Elles sont duveteuses au -dessus et plus denses au – dessous.

Fleurs: petites et jaunes, elles sont portées par de longues hampes effilées dépourvues de feuilles. Chaque fleur s’attache par un court pédoncule individuel et s’épanouit pendant trois jours. Les bourgeons inférieurs s’ouvrent les premiers. On compte cinq pétales et dix a quinze étamines. Le calice est épineux et possède cinq écailles se chevauchant. Les fleurs sont orientées vers le haut et l’extérieur, mais lorsqu’elles se fanent, le calice se tourne vers le bas, devient ligneux et prend la forme d’une cloche. Les épines durcissent et ses soies s’accrochent aux vêtements des passants et a la robe des animaux, moyen par lequel elles se disséminent.

Floraison: de juin a août, habituellement dans les champs, sur les talus des haies et les terrains vagues

Préparation: par la méthode solaire. Cueillir la hampe fleurie ainsi que les bourgeons terminaux situes au-dessus des fleurs fanées ou mortes, sur le plus grand nombre possible de plantes, après avoir couvert sa main d’une grande feuille. Couvrir également de fleurs la surface de l’eau contenue dans le bol. Choisir de préférence de jeunes plantes ne portant pas trop de bourgeons non éclos au -dessus des fleurs pleinement épanouies.

AOL MailGoogle BookmarksYoolinkFacebookGoogle GmailTwitterViadeoMySpaceShare

Muscade – Mimulus Fleurs de Bach

Indication: Pour les peurs définies de la vie quotidienne – peur des gens , des animaux, de l’obscurité, etc……..

Mimulus guttatus. Mimule ponctueée ou mimulus

Fleurs de Bach, la Muscade - Mimulus

Fleurs de Bach, la Muscade – Mimulus

Plante: vivace, haute d’environ 25 cm, elle a une tige creuse

Feuilles: arrondies, opposées, dentelées et lisses, elles ont, a leur base, une large tige foliaire reliée a celle de la feuille opposée. On trouve plusieurs nervures courant sur toute sa longueur.

Fleurs: de couleur jaune, grandes et solitaires, elles se développent a partir des aisselles des feuilles supérieures sur un pédoncule floral. Elles peuvent atteindre environ 4 cm de long. Le tube de la corolle s’ouvre a l’extérieur par cinq grands lobes étales et la lèvre inférieure est plus ou moins parsemée de petits points violets ou rougeâtres a l’entrée de la corolle. On trouve 4 étamines entourant le pistil. Le calice a la forme d’une feuille et comporte cinq lobes.

Floraison: de juin a août, dans et près des petits ruisseaux et cours d’eau, ainsi que dans les lieux humides. C’est une plante naturalisée en Europe et elle appartient a la même famille que le Musc (Mimulus moschatus).

Préparation: par la méthode solaire. Cueillir les fleurs par leur pédoncules sur le plus grand nombre de plantes possible. Se couvrir d’abord la paume de la main d’une grande feuille pour protéger les délicates fleurs de la chaleur. Couvrir ensuite la surface de l’eau contenue dans le bol, avec les fleurs. Ne jamais employer de plantes cultivées dans le jardin.

AOL MailGoogle BookmarksYoolinkFacebookGoogle GmailTwitterViadeoMySpaceShare

Violette d’eau – Water Violet (Fleurs de Bach)

Indication: Pour les sujets calmes et sûrs d’eux, ayant parfois tendance à se montrer trop fiers et distants.

Hottonia Palustris Violette d’eau.

Fleurs de Bach, la Violette d’eau - Water Violet

Fleurs de Bach, la Violette d’eau – Water Violet

Plante: se développe dans l’eau, appartient à la famille de la primevère et non à celle des violettes ou des pensées.

Feuilles: nombreuses, finement découpées comme une plume, elles forment une rosette à la base de la tige florale verticale, servant à la maintenir en position verticale au-dessus de l’eau. Les feuilles restent immergées.

Fleurs: lilas pâle, avec un centre jaune, elles sont disposées en verticilles l’une au-dessus de l’autre autour d’un pétiole dépourvu de feuilles. Les pétioles foliaires présentent des bractées droites et s’incurvant vers le bas lorsque se forment les graines. Le calice se compose de cinq lobes étroits. Les pétales ont cinq lobes soudés à leur base. Les cinq étamines sont disposées face aux lobes de la corolle et s’attachent au tube.

Floraison: au début de l’été, en mai et juin, dans les ruisseaux qui coulent paresseusement, les mares et les fossés.

Préparation: par la méthode solaire. Cueillir les fleurs par leurs pétioles, sur autant de plantes différentes que possible et en recouvrir la surface de l’eau du bol. Il est utile de se munir d’une canne de marche dotée d’une poignée recourbée pour tirer doucement la plante vers soi étant donné qu’elle pousse dans le courant, au milieu du ruisseau .

AOL MailGoogle BookmarksYoolinkFacebookGoogle GmailTwitterViadeoMySpaceShare

Fleurs de Bach Bio

Indication: Pensées inquiètes tenaces et débat dans le for intérieur.

Aesculus Hippocastanum Marronnier blanc

Fleurs de Bach,  le Marronnier blanc- White Chestnut

Fleurs de Bach, le Marronnier blanc- White Chestnut

Arbre: de26 à 33 m de haut, il a une écorce écailleuse brun-gris. Ses branches arquées vigoureuses se recourbent vers le haut à leur extrémités en hiver. Sur les branches les plus petites, on voit les marques en fer à cheval correspondant aux cicatrices laissées par les pétioles foliaires de l’année précédente. En hiver , ses rameaux lisses et brun -clair portent de gros bourgeons adhérents qui se présentent par paires opposées. Le bourgeon terminal est plus gros que les bourgeons latéraux, il renferme la feuille et la fleur. Chaque bourgeon est recouvert de quatorze écailles se chevauchant, protégées par une matière résineuse. Les bourgeons se gonflent au début du printemps, les écailles externes tombent et à l’intérieur la jeune pousse grandit. Les feuilles repliées du sommet sont recouvertes d’un duvet, tombant à mesure que les feuilles se développent.

Feuilles: à mesure de leur apparition, elles s’infléchissent puis se déplient et lorsqu’elles sont complètement épanouies, elles sont grandes et en forme d’éventail. Elles se divisent à la base en cinq ou sept folioles de taille variable, aux bords finement dentelés.

Fleurs: simples ou doubles, elles forment des épis serrés et dressés. Les fleurs inférieures possèdent des pétioles plus longs, formant une pyramide. Le calice vert-clair, en forme de cloche, présente cinq lobes. La corolle a cinq, six ou sept pétales froissés d’un blanc pur, parsemés de taches piquetées de cramoisi et de jaune vers la naissance du pétale supérieur. Les cinq à huit étamines sont fortement recourbées et possèdent un style courbe, plus long. Les fleurs supérieures sont en général des fleurs mâles et les inférieures des fleurs femelles.

Floraison: fin mai et tout début juin

Préparation: par la méthode solaire. Cueillir les fleurs mâles et femelles (doubles ou simples) par leurs pétioles sur autant d’arbres que possible et en couvrir la surface de l’eau du bol de manière à former une épaisse couche de fleurs.

AOL MailGoogle BookmarksYoolinkFacebookGoogle GmailTwitterViadeoMySpaceShare

Les fleurs de Bach

jonc – Gorce

Indication: Pour un état de profond désespoir.

Ulex Europaeus: Ajonc commun

Les fleurs de Bach, l'Ajonc - Gorce

Les fleurs de Bach, l’Ajonc – Gorce

Arbuste: persistant à port étalé, il mesure de 0,60 à 2,60 m de haut. Ses branches principales sont tomenteuses. De nombreux rameaux courts, vert-gris et crevassés portent, en partant de l’horizontale, beaucoup d’épines ramifiées raides et pointues.

Feuilles: nombreuses et jaune doré, constituées comme celle de la famille du pois, elles naissent séparément des aisselles foliaires des pousses de l’année précédente. Elles portent des pétioles tomenteux de 2 cm de long. Leur corolle possède quatre pétales: le pétale supérieur, ou étendard, est bilobé à la pointe, les deux pétales en ballonnets latéraux sont duveteux sur leur face inférieure, de même que les deux pétales carénés. Les dix étamines s’unissent pour former une gaine. Le calice est composé de deux sépales recouverts de poils noirâtres à l’extérieur et de deux bractées ovales à la base. La fleur embaume pendant l’été et l’automne.

Floraison: la plus abondante a lieu en avril, mai et juin, bien qu’elle débute en février et qu’on voit apparaître des fleurs isolées en toute saison. L’arbuste pousse à profusion en sol caillouteux, sur les landes et les terrains communaux exposés à la sécheresse.

Préparation: par la méthode solaire, en avril, mai et juin. Choisir de grands massifs d’arbustes et cueillir les fleurs par le pétiole duveteux sur les arbustes situés au milieu et à la périphérie du massif , de façon à récolter les fleurs provenant d’arbustes aussi nombreux que possible. Couvrir la paume de la main avec une grande feuille et recouvrir la surface la surface de l’eau du bol d’une épaisse couche de fleurs.

AOL MailGoogle BookmarksYoolinkFacebookGoogle GmailTwitterViadeoMySpaceShare

Fleurs de Bach Chêne – Oak

Indication : Pour l’état dépressif dont souffrent les sujets courageux qui luttent énergiquement contre les difficultés sans perdre espoir.

Quercus robur. Chêne commun.

Fleurs de Bach, le Chêne - Oak

Fleurs de Bach, le Chêne – Oak

Arbre: à feuilles caduques, de 20 à 30 m de haut, il a un tronc massif brun-gris à l’écorce rugueuse, épaisse, présentant de profonds sillons. Ses nombreuses branches au port étalé sont tortueuses. Ses rameaux grisâtres sont courbes et se terminent par des grappes denses de petits bourgeons écailleux brun-clair aux extrémités arrondies.

Feuilles: de forme ovale, brun-sombre au-dessus et vert-grisâtre au-dessous, elles mesurent de 5 à 10 cm de long, sont alternées, profondément lobées et ont un pétiole court. Chaque lobe présente une extrémité arrondie.

Fleurs: Les mâles et les femelles se trouvent sur le même arbre. Les chatons mâles forment des grappes retombantes lâches de 2,5 à 4 cm de long, de couleur jaunâtre, portées habituellement par les pousses de l’année précédente. Les fleurs femelles sont moins nombreuses et moins apparentes, dissimulées parmi les feuilles. Elles prennent naissance et poussent à partir des aisselles de la feuille supérieure des nouvelles pousses et se présentent en groupe de 2 à 5 sur un court pétiole dressé. Elles sont formées d’un calice en forme de cupule composé de nombreuses écailles qui se recouvrent et referment un ovaire muni de trois styles rouges cramoisi. Plus tard, les écailles du calice forment la cupule du gland.

Floraison: à l’apparition des jeunes feuilles à la fin avril ou mai, suivant les conditions atmosphériques. Il pousse communément dans les bois, les haies et les champs.

Préparation: par la méthode solaire. Choisir un champ situé près d’un bosquet de chênes et ne prélever que les chatons femelles sur autant d’arbres différents que possible. Afin de protéger les fleurs de la chaleur, en recouvrir d’abord la paume de la main d’une grande feuille. Couvrir la surface de l’eau du bol avec les fleurs.

AOL MailGoogle BookmarksYoolinkFacebookGoogle GmailTwitterViadeoMySpaceShare

Liste des fleurs préparées par la méthode solaire

Ces fleurs sont préparées par la méthode solaire au cours du mois le plus propice à cette opération.Toutefois, la date variera d’une année sur l’autre, en fonction des conditions atmosphériques.

Chêne, Oak………………………………………………..Avril, Mai
Ajonc, Gorse………………………………………………Avril,Mai, Juin
Marronnier blanc, White Chestnut…………………Mai, Juin
Violette d’eau, Water Violet…………………………..Mai, Juin
Muscade, Mimulus………………………………………Juin, Juillet, Août
Aigremoine,Agrimony…………………………………..Juin, Juillet, Août
Hélianthème, Rock Rose……………………………..Juin, Juillet, Août, Septembre
Centaurée, Centaury……………………………………Juin, Juillet, Août, Septembre
Scléranthe, Scleranthus……………………………….Juillet, Août
Folle avoine, Wild Oat………………………………….Juillet, Août
Impatiens, Impatiens………………………………….. Juillet, Août, Septembre
Chicorée, Chicory……………………………………….Juillet, Août, Septembre
Verveine, Vervain………………………………………..Juillet, Août, Septembre
Clematite, Clematis……………………………………..Juillet, Août, Septembre
Bruyère, Heather…………………………………………Juillet, Août, Septembre
Plumbago, Cerato………………………………………..Août, Septembre
Gentiane, Gentian………………………………………..Août, Septembre
Olivier-en fonction de la période de floraison dans les pays où il pousse;
en géneral en Mai
Vigne-en fonction de la période de floraison dans les pays où elle pousse;
en géneral en Mai
Eau de roche, Rock Water……………………………Juin, Juillet

AOL MailGoogle BookmarksYoolinkFacebookGoogle GmailTwitterViadeoMySpaceShare

La Méthode Solaire (Fleurs de Bach)

Matériel nécessaire
1. Un simple bol en verre ou en cristal à paroi mince, de la taille d’un sucrier, d’une contenance d’environ 300ml. Le verre taillé et le pyrex sont à exclure.

2. Un petit pot en verre ou en porcelaine fine.
3. Un flacon muni d’un compte -gouttes

On stérilisera d’abord le pot, le bol et le flacon, on les place dans une casserole d’eau froide qu’on fait bouillir doucement pendant 30 minutes, puis on les sèche soigneusement et on enveloppe le bol et le pot d’un tissu propre. Une fois qu’il est refroidi, remplir à moitie le flacon compte-gouttes avec du cognac, placer le bouchon et étiqueter avec le nom du remède.

4. Remplir une bouteille vide stérilisée d’eau minérale ou d’eau de source si on trouve un ruisseau non pollué à proximité du lieu ou poussent les fleurs.

Manière de procéder
Prévoir à l’avance le champ ou le sommet de la colline où poussent les plantes, les arbres ou arbustes et choisir un matin ensoleillé sans nuages. Se rendre à l’endroit voulu avant 9h, avec le bol, le pot, le flacon rempli à moitié de cognac et la bouteille contenant l’eau.
Poser le bol sur le sol près des plantes en fleurs, à l’écart des hautes herbes et de l’ombre des arbres pouvant venir sur le bol selon le déplacement du soleil.
Remplir le bol jusqu’au bord d’eau claire et pure provenant d’un ruisseau proche non pollué, ou de la bouteille d’eau minérale emmenée avec vous.
Garnir la paume de sa main d’une grande feuille, prise de préférence sur la plante choisie, puis prélever les sommités florales juste au-dessous du calice ou des hampes, sur autant de plantes ou arbustes que possible appartenant à la même espèce. Les déposer rapidement à la surface de l’eau dans le bol et répéter l’opération jusqu’à ce que toute la surface soit couverte d’une couche épaisse de fleurs se chevauchant, mais en s’assurant que chacune est en contact avec l’eau. Eviter de faire de l’ombre sur le bol au cours de l’opération ou de toucher l’eau avec les doigts. Noter l’heure et laisser le bol en plein soleil pendant 3 heures.
A la fin de cette phase, retirer les sommités florales à l’aide d’une tige de la plante préparée, en veillant toujours à ce que l’eau n’entre pas en contact avec les doigts.
Maintenant, verser l’eau vitalisée dans le pot et remplir la moitie restante du flacon étiqueté contenant le cognac. Bien refermer.
La “teinture” conservera indéfiniment sa force vitale et c’est à partir d’elle que les flacons de réserve seront préparés. Si on conserve la “teinture” pendant plusieurs années, un léger dépôt peut se former au fond du flacon; cela n’est pas dangereux. On peut filtrer le liquide et le verser dans un autre flacon stérilise et étiqueté.

AOL MailGoogle BookmarksYoolinkFacebookGoogle GmailTwitterViadeoMySpaceShare

La préparation des remèdes de Bach comporte trois étapes: d’abord la préparation de la “teinture-mère”; puis celle du flacon de réserve; enfin la préparation du flacon de traitement.

Les “Teintures-Mères” du Docteur Bach

Les “Teintures-Mères” du Docteur Bach

Il existe aussi deux méthodes de préparation des “teintures-mères”: la méthode solaire et la
méthode par ébullition. On emploie la méthode solaire pour les fleurs s’épanouissant à la fin du
printemps et en été quand le soleil est au maximum de sa force. La méthode par ébullition est utilisée pour les fleurs et les rameaux d’arbres, d’arbustes ou d’arbrisseaux fleurissant tôt dans
l’année, avant que le soleil ne prenne de la force.
Avant de préparer une “teinture”, l’identité de la plante sera vérifiée à l’aide de l’illustration et de la description botanique, comme pour les plantes suivantes présentant plusieurs variétés: Centaurée, Orme, Gentiane, Bruyère, Chèvrefeuille, Moutarde, Chêne, Pin Sylvestre, Hélianthème, Scléranthe, Etoile de Bethléem et Saule.
Il existe également des variétés cultivées de nombreuses fleurs-remèdes: Clématite, Prunus, Gentiane, Chèvrefeuille, Muscade, Hélianthème, Etoile de Bethléem. On n’ utilisera que des fleurs sauvages qui poussent dans leur milieu naturel, exception faite pour Ceratostigma (Plumago), la fleur d’Olivier et celle de la Vigne. On préparera les deux dernières dans les régions plus chaudes, comme le sud de la France, l’Italie ou l’Espagne.
Les périodes de floraison varient légèrement en fonction des conditions atmosphériques pendant cette période de l’année.
Pour la méthode solaire de préparation, on prélèvera les fleurs avant 9h du matin, car le soleil prend de la force ensuite jusqu’à midi. Les fleurs auront déjà été baignées par la lumière solaire pendant quelques heures, les boutons seront fraîchement éclos et parfaitement épanouis avant que les abeilles et les mouches n’aient accompli leur tâche de dissémination du pollen.
Quand à la méthode de préparation par ébullition, on choisira également un beau matin ensoleillé et on recueillera les fleurs et les rameaux fleuris, avant 9h du matin pour la même raison.
On prélèvera le plus de fleurs possible sur les arbres , plantes et arbustes de la même espèce.

AOL MailGoogle BookmarksYoolinkFacebookGoogle GmailTwitterViadeoMySpaceShare

Fleurs de Bach

Identier les émotions négatives et les fleurs de Bach correspondantes

Identifier les émotions négatives et les fleurs de Bach correspondantes

1/ AIGREMOINE
Symptômes clés
Cache ses soucis derrière un masque, dissimule ses émotions.
Etats émotionnels négatifs
Dissimulation de son inquiétude, on affiche insouciance et gaieté comme un masque, tout en
occultant un mental torturé.
On évite les confrontations car on voudrait donner raison à tout le monde pour avoir la paix.
On refuse de voir la réalité en face (les évènements et la vraie personnalité des gens) et on abuse
parfois de substances (médicaments, alcool, drogue) pour garder le moral et ne plus penser à ses
soucis.
On a une vie très active (sorties, travail), pour s’empêcher de penser aux problèmes qui nous
préoccupent : on fait preuve d’un excès de sociabilité et de dérision face à ses problèmes.
Potentiel après utilisation des fleurs de Bach
Accepter ses défauts et ses qualités, être sincère et authentique.
On devient optimiste et diplomate dans la relation aux autres tout en acceptant la confrontation.
Retrouver une joie de vivre et une paix intérieure.
2/ PEUPLIER TREMBLE
Symptômes clés
Peur irrationnelles, angoisses sans raison connue.
Etats émotionnels négatifs
En cas de peurs irrationnelles, pressentiment d’une catastrophe imminente, angoisse soudaine,
cauchemars.
On est attiré par les phénomènes occultes, on est superstitieux, sentiment d’être « ensorcelé » car on
appréhende quelque chose qu’on ne voit pas.
On peut être pris de tremblements.
Potentiel après utilisation des fleurs de Bach
Sentiment de sécurité, confiance en soi.
On apprend à gérer ses peurs inconnues, à faire preuve de plus de discernement.
On s’élève à des niveaux de conscience plus subtiles.
3/ HETRE
Symptômes clés
Intolérance, critique et juge les autres.
Etats émotionnels négatifs
On critique facilement tout et tout le temps, on juge les autres sans chercher à comprendre, on est
arrogant et intolérant (pour la bêtise, la paresse, la médiocrité…), on est aussi trop critique envers
soi-même, on ne voit que le côté négatif des situations et des personnes.
On manque de sensibilité et d’empathie envers les autres : on ne laisse rien passer.
Le sentiment de supériorité par rapport aux autres peut parfois confiner au racisme.
Potentiel après utilisation des fleurs de Bach
Tolérance, compréhension et compassion pour des personnalités différentes de la nôtre. Lâcher
prise pour le désir de perfection.
On apprend à formuler des critiques plus nuancées et constructives.
On fait preuve de discernement dans nos jugements et on apprend à voir les possibilités
d’amélioration d’une situation ou d’une personne.
4/ PETITE CENTAUREE
Symptômes clés
Difficulté à dire non, soumis, cherche toujours à faire plaisir.
Etats émotionnels négatifs
Faiblesse vis à vis des autres, on est docile, soumis, obéissant, on ne sait pas dire non, on n’exprime
pas ses propres désirs.
On se laisse dominer et on se retrouve « esclave » de son entourage.
On a une faible estime de soi et on fait souvent des choses par contrainte.
Pour plaire on peut se détourner de sa voie et on risque de passer à côté de sa vie.
Potentiel après utilisation des fleurs de Bach
Affirmation de soi, rend service sans excès.
On arrête d’être un « paillasson » pour les autres.
On apprend à reconnaître ses propres besoins et à défendre ses propres intérêts, pour pouvoir
concrétiser son projet de vie.
5/ PLUMBAGO
Symptômes clés
Doute de sa capacité de jugement, manque de confiance en soi.
Etats émotionnels négatifs
Manque de confiance en son intuition (ex: à l’école un enfant raye ce qu’il avait écrit sur son cahier
et qui était juste, ou au travail on demande toujours une confirmation à son supérieur pour être
« couvert »), on compte à tort sur les autres pour décider à notre place, sans pour autant suivre les
avis donnés.
On est influençable et on cherche à imiter les gens qu’on admire.
On donne l’impression de manquer de personnalité et d’être naïf, voir de manquer d’intelligence.
Potentiel après utilisation des fleurs de Bach
Assurance pour prendre les bonnes décisions pour soi.
On ose affirmer sa personnalité, ses opinions, ses choix.
On a le désir d’apprendre.
On se laisse guider par son instinct.
6/ PRUNIER MYROBOLAN
Symptômes clés
Peur de perdre le contrôle de ses actes, d’être violent, de craquer.
Etats émotionnels négatifs
Manque de maîtrise de ses colères (on détruit un appareil parce qu’il ne marche pas, on jette des
objets, un enfant se roule par terre ou se cogne la tête contre un mur…).
Envie de faire mal, de violence.
Sentiment de perdre la raison, d’être au bord de la crise de nerfs.
On est bouleversé intérieurement, on ressent une tension extrême, mais on a du mal à exprimer ses
sentiments.
On n’arrive pas à se dominer.
Potentiel après utilisation des fleurs de Bach
Retrouver le contrôle de son corps et de son esprit, garder son sang froid.
On arrive à exprimer ses sentiments de façon posée.
On ne s’énerve pas pour des choses qui n’en valent pas la peine.
Tout en retrouvant la paix intérieure, on retrouve également courage et force mentale.
7/ MARRONNIER D’INDE
Symptômes clés
Ne tire pas de leçon de ses erreurs, immature, se retrouve toujours avec les mêmes problèmes.
Etats émotionnels négatifs
Répétition des erreurs, immaturité, personne qui ne tire pas de leçon de ses expériences, se retrouve
toujours dans des situations impossibles (que ce soit dans son travail ou dans des relations
personnelles, ou encore répétition de maladies ou d’accidents).
Entêtement inconscient consécutif à un refus de voir une réalité qui dérange.
On n’arrive pas à apprendre, blocages voir même retard de développement.
On donne aux autres une image d’insouciance, de naïveté.
On n’écoute pas les conseils des autres, on ne tire pas partie de leur expérience.
Potentiel après utilisation des fleurs de Bach
Compréhension de ses schémas répétitifs, reconnaissance de ses erreurs et des ses défauts, capacité
à évoluer.
L’apprentissage devient facile, on a envie de progresser, on écoute.
On comprend mieux des situations complexes, on observe avec finesse, on anticipe, on intègre
mieux toutes ses expériences.
On fait un travail sur soi pour évoluer.
8/ CHICOREE SAUVAGE
Symptômes clés
Possessivité, manipulation pour s’attacher l’affection de son entourage, amertume.
Etats émotionnels négatifs
On est possessif et exigeant envers les autres, on se rend indispensable pour en attendre de la
reconnaissance, amour conditionnel et non désintéressé, égocentrisme et manipulation (chantage
aux sentiments), amertume et susceptibilité (on est rancunier et pardonne difficilement), on
s’apitoie sur soi-même, on se sent exclu, laissé pour compte.
On impose ses services aux autres, sans qu’ils le demandent, pour maintenir des liens (ex: pour une
mère continuer à s’occuper des tâches ménagères pour de grands enfants qui ont quitté la maison).
On craint de perdre ses relations, ses amis.
Potentiel après utilisation des fleurs de Bach
Rendre service de façon désintéressée, don de soi, compassion.
On respecte la liberté des autres.
On se sent aimé sans avoir besoin de forcer les sentiments par des liens d’obligation, on s’occupe
soi-même de ses besoins personnels sans attendre des autres.
On développe un amour inconditionnel.
9/ CLEMATITE
Symptômes clés
Esprit rêveur, pas connecté à la réalité, somnolence.
Etats émotionnels négatifs
on est perdu dans nos pensées, distrait, rêveur, indifférent à ce qui se passe autour de nous,
somnolent, impression de planer, illusion ou utopie.
Impression fréquente d’avoir la tête vide, besoin de beaucoup de sommeil.
On décroche souvent de la réalité, on est « entre deux mondes ».
Manque de vitalité (pâleur, vertiges, extrémités froides, troubles oculaires ou auditifs…), trouble de
mémoire.
Dons artistiques souvent mal exploités.
Potentiel après utilisation des fleurs de Bach
Ancré dans la réalité, clarté d’esprit, concentration sur ce qui est possible.
Pouvoir créateur développé, inspiration créatrice.
On transforme ses rêves et ses visions dans la réalité, on arrive à les concrétiser.
On prend conscience de soi, des autres et de son environnement .
10/ POMMIER SAUVAGE
Symptômes clés
Dégoût de soi, sentiment de honte, désir de pureté spirituelle et/ou corporelle exacerbée.
Etats émotionnels négatifs
Sentiment de dégoût, de honte et/ou de désespoir si on agit contrairement à ses valeurs, besoin de se
« laver de pensées impures ».
Maniaque de l’ordre y compris dans sa vie, maîtresse de maison modèle voir obsessionnelle (« je ne
supporte pas le désordre »).
Notion de pureté corporelle exacerbée : on se lave souvent pour se « purifier », on est allergique aux
insectes, aux microbes…on refuse certains contacts corporels (embrasser, allaiter…).
Dégout de soi pour une particularité physique que l’on accepte pas, découragement si une guérison
n’est pas immédiate.
Potentiel après utilisation des fleurs de Bach
S’accepter et se respecter, retrouver une harmonie intérieure, arrêter d’être maniaque et de focaliser
sur des détails sans importance.
En retrouvant une harmonie intérieure on influence positivement des problèmes physiques, on prend
conscience du lien entre les choses
On reconnait sa propre valeur et on soigne son âme
11/ ORME CHAMPETRE
Symptômes clés
Découragement temporaire, se sent épuisé et dépassé par ses responsabilités.
Etats émotionnels négatifs
Découragement passager par rapport à une tâche ou responsabilité, on doute soudainement de ses
capacités, blocage soudain, sensation d’épuisement, on ne sait plus par où commencer sans pour
autant déléguer, on s’éparpille, on se sent dépassé par l’ampleur de la tâche.
On se sent indispensable et on perd la notion de ses propres besoins (ex: même malade on n’arrive
pas à déléguer).
Potentiel après utilisation des fleurs de Bach
Lâcher prise, capacité à évaluer ce qu’on peut faire seul et ce qu’il faut déléguer.
Acceptation de ses responsabilités, confiance en soi pour les assumer, on arrive à faire face aux
situations et à se projeter dans l’avenir, on sait reconnaître ses propres besoins et on reçoit l’aide
dont on a besoin.
12/ GENTIANE BLEUE
Symptômes clés
Découragement facile, doute, manque de compétitivité, pessimisme.
Etats émotionnels négatifs
découragement à la moindre difficulté, on doute de tout, scepticisme, manque d’assurance pour être
combatif.
On voit tout en noir, on n’a pas le moral et on donne parfois l’impression de se complaire dans cet
état.
On pense que nos échecs viennent de conditions extérieures défavorables, on ne doute pas de soi
mais de son environnement.
Potentiel après utilisation des fleurs de Bach
On comprend que toute expérience est utile pour progresser, il n’y a pas d’échec en soi, chaque
problème à sa solution.
On apprend à rebondir et on devient déterminé et optimiste.
On a la conviction que l’on réussira à accomplir ce qu’on a entrepris.
13/ AJONC D’EUROPE
Symptômes clés
Désespoir, découragement profond, pessimisme exacerbé, forte anxiété.
Etats émotionnels négatifs
Découragement et désespoir, résignation, on ne voit aucune issue possible (similaire à GENTIAN
mais état accentué et chronique).
On baisse les bras, on a peur de l’avenir, l’anxiété est telle qu’on a besoin en permanence d’être
soutenu
exemple : on découvre une maladie chronique mais au premier échec d’un thérapie on renonce
il faut un « électrochoc » pour stimuler la volonté et redémarrer
Potentiel après utilisation des fleurs de Bach
Espoir de renouveau et foi en la vie, certitude de pouvoir s’en sortir, on trouve de nouvelles
opportunités d’évoluer dans sa vie.
On fait face aux situations difficiles en voyant des ouvertures possibles.
On réalise qu’il n’est jamais trop tard pour changer des choses dans sa vie, on communique cet élan
à ses proches et on devient un messager d’espoir pour son entourage.
14/ FAUSSE BRUYERE
Symptômes clés
Egocentrisme, ne supporte pas d’être seul, angoisse existentielle, bavarde sans cesse.
Etats émotionnels négatifs
Egocentrisme, on a besoin d’un public pour parler de soi ou de ses problèmes, égoïsme, pas à
l’écoute des autres, on a toujours besoin d’être le centre d’intérêt, attitude « pot de colle » on saisit le
bras de son interlocuteur.
On n’arrive pas à rester seul, angoisse de la vie et la mort.
Réactions excessives : on fait toute une histoire d’un petit rien.
exemple : si on a manqué d’attention, d’affection, de reconnaissance dans l’enfance
Potentiel après utilisation des fleurs de Bach
Prise de conscience des autres, écoute et altruisme, capacité de sortir de sa dépendance aux autres et
d’être plus extraverti.
On se sent confiant et en sécurité.
On ne se sent plus seul (sentiment d’appartenir « au tout »), on reçoit ce dont on a besoin.
15/ HOUX
Symptômes clés
Colère, rage, sentiments d’envie, de jalousie et parfois de haine.
Etats émotionnels négatifs
Colère et agressivité, on est de mauvaise humeur même sans savoir pourquoi.
On ressent des sentiments de jalousie, d’envie, on se compare à son entourage, on évalue toujours ce
que les autres possèdent (d’un point de vue matériel, intellectuel ou spirituel).
On se réjouit du malheur des autres.
On est méfiant, on a peur d’être trahi, on se sent mal aimé et incompris.
On se sent blessé ou attaqué par les paroles des autres.
Potentiel après utilisation des fleurs de Bach
Esprit généreux et désintéressé.
Meilleure compréhension et acceptation des autres et de leurs sentiments.
On devient capable de se réjouir sincèrement du succès des autres.
On retrouve l’harmonie et la joie intérieure.
On comprend que personne ne peut menacer notre identité propre.
16/ CHEVREFEUILLE
Symptômes clés
Nostalgie et regrets (du passé, de son pays, d’une relation…), fixation sur le passé
Etats émotionnels négatifs
Nostalgie et regret du passé.
On n’est pas intéressé par le présent ni par l’avenir, on se raccroche aux souvenirs (ex: en cas de
deuil ou de mal du pays).
On ressasse le passé ce qui empêche d’avancer.
Les autres s’ennuient en notre présence.
Potentiel après utilisation des fleurs de Bach
On parvient à se détacher des personnes, des objets ou des endroits qui nous maintenaient de façon
obsessionnelle dans le passé.
Capacité à vivre dans le présent et de faire à nouveau des projets.
On arrive à tirer un trait sur le passé tout en conservant la richesse des expériences vécues.
On comprend comment le passé influence notre présent, mais la vie reprend son cours.
17/ CHARME
Symptômes clés
Fatigue mentale, difficulté à accomplir les tâches au quotidien, remet au lendemain.
Etats émotionnels négatifs
Fatigue, épuisement mental, lassitude (souvent lié à une routine de vie).
Manque de courage et de détermination pour affronter le quotidien, on a besoin d’un stimulant pour
commencer la journée.
Report des tâches au lendemain.
On retrouve de la motivation si on a une activité nouvelle et intéressante à réaliser.
Potentiel après utilisation des fleurs de Bach
On retrouve motivation et vivacité d’esprit, les tâches s’accomplissent facilement et avec entrain,
On arrive à prendre des engagements et à s’y tenir, on retrouve de l’énergie et de la motivation après
une coupure dans la routine du quotidien (vacances, maladie).
18/ IMPATIENCE
Symptômes clés
Impatience, irritabilité, pression sur son entourage, manque de respect, tensions physiques,
obsession de l’heure.
Etats émotionnels négatifs
On est irrité par les gens lents, (ex: on finit leurs phrases quand ils parlent, on s’énerve au restaurant
si on n’est pas servi assez vite…).
On fait tout plus vite que les autres (parler, manger, travailler) donc on préfère souvent travailler
seul.
Tensions physiques dans le haut du corps et brusque « coups de pompes » lié à des activités
soutenues.
Explosions de colère soudaines mais on se calme aussi soudainement.
Impatience et obsession de l’heure.
A force d’être pressé on « bâcle » parfois les choses (travail, prises de décisions…).
Potentiel après utilisation des fleurs de Bach
Capacité à prendre son temps, on devient patient, calme et détendu (les tensions mentales et
physiques .
On s’adapte au tempérament des autres, on fait preuve de gentillesse .
On est rapide et efficace quand il y a des décisions à prendre et des tâches à accomplir.
On devient capable d’entraîner les autres.
On utilise sa grande énergie et son intuition à bon escient.
19/ MELEZE
Symptômes clés
Manque de confiance en soi, complexe d’infériorité, crainte de l’échec.
Etats émotionnels négatifs
On se sent inférieur aux autres, on se compare par rapport aux personnes de son entourage sans « se
trouver à la hauteur ».
On fait preuve de modestie excessive par manque de confiance en soi, on manque d’assurance.
On n’ose pas entreprendre quelque chose car on pense qu’on va échouer : donc on ne saisit pas les
opportunités, on n’essaie même pas, même quand on peut tout à fait réussir.
On se sent « nul », on est effacé alors qu’on peut prétendre à bien mieux.
Potentiel après utilisation des fleurs de Bach
On accepte ses faiblesses et on sait valoriser ses points forts.
On tente sa chance de façon réaliste en ayant conscience des possibilités d’échecs.
On se sent capable et déterminé, affirmation et estime de soi.
On prend la place qui nous revient (à l’école, au travail…).
20/ MIMULE TACHETE
Symptômes clés
Peur de choses connues, du monde extérieur, angoisses précises, timidité, trac.
Etats émotionnels négatifs
Timidité, peur de la nouveauté, on rougit facilement, on a une respiration superficielle (dans la
partie haute des poumons, on ne respire pas à fond), on a les mains moites.
On a toutes sortes de peur (peur d’être malade, peur de perdre de l’argent, peur pour son entourage,
peur de différentes sortes d’animaux, peur du noir, claustrophobie, agoraphobie…).
On est émotif, débordés par ses sentiments.
Pour un enfant : il pleur sans raison apparente, s’accroche à sa mère en présence d’étrangers, refuse
des histoires qui parlent de violence…
Potentiel après utilisation des fleurs de Bach
On est courageux et on ose affronter ses peurs et ses angoisses : on regarde objectivement ce qui
nous effraie et on dépasse la peur par la raison.
On prend de l’assurance, on retrouve confiance en soi pour oser, on s’ouvre au monde.
21/ MOUTARDE DES CHAMPS
Symptômes clés
Dépression soudaine sans raison apparente, profonde tristesse.
Etats émotionnels négatifs
Dépression, mélancolie qui surgissent sans raison apparente.
Abattement, pleurs, sensation d’être incompris, sans explication logique à cet état.
Sensation d’isolement, on se sent exclu de la vie normale, incompris.
On sent quelque chose de « lourd » qui a envahit notre vie, qui nous est tombé dessus et a engendré
une profonde tristesse.
On n’arrive pas à cacher sa dépression à son entourage.
Potentiel après utilisation des fleurs de Bach
Paix intérieure, on se sent plus léger, libéré de ses chaînes, plus joyeux.
Acceptation de traverser les évènements de la vie d’humeur égale en gardant confiance même dans
les jours sombres.
On devient sensible et compréhensif.
Possibilité de peut-être comprendre l’évènement enfoui dans la mémoire qui a ressurgit pour
provoquer cet état dépressif.
22/ CHENE
Symptômes clés
On continue à lutter malgré l’épuisement, responsabilité et sens du devoir exacerbés.
Etats émotionnels négatifs
On est entêté à continuer une tâche même si on se sent épuisé.
Sens du devoir et des responsabilités exacerbé.
On ne s’accorde pas le repos nécessaire et on ne se plaint jamais.
On ne se laisse jamais abattre.
On recherche en permanence la performance.
Potentiel après utilisation des fleurs de Bach
On se fixe des objectifs réalistes.
On sait s’accorder du repos et des distractions.
On accepte de lâcher prise et de déléguer.
On dépasse les obstacles de la vie en se sentant fort et joyeux.
On s’organise une vie équilibrée.
23/ OLIVE
Symptômes clés
Epuisement physique et intellectuel, surmenage prolongé.
Etats émotionnels négatifs
Epuisement physique, intellectuel et moral.
Sentiment d’être vidé, au bout du rouleau, impuissant.
On ne récupère pas même après du repos.
La moindre tâche devient insurmontable.
On a envie de pleurer pour un rien.
Potentiel après utilisation des fleurs de Bach
Capacité à se ressourcer pour retrouver force et énergie.
On apprend à s’économiser, on accomplit les tâches sans gaspillage d’énergie.
On se recentre sur son énergie intérieure.
On se rapproche de la nature qui apporte une nouvelle source d’énergie.
24/ PIN SYLVESTRE
Symptômes clés
Culpabilité et remords exacerbés et injustifiés, on se sent responsable de tout.
Etats émotionnels négatifs
Culpabilité et remords exacerbés et injustifiés (ex: on culpabilise quand on ne travaille pas, sans
profiter de ce repos).
On se sent responsable des erreurs des autres, on se dévalorise (ex : on n’arrive pas à accepter un
cadeau).
On est toujours insatisfaits de nos efforts et de nos résultats.
On s’excuse sans arrêt .
On se refuse le droit d’exister .
Potentiel après utilisation des fleurs de Bach
On devient humble sans excès.
Le jugement sur les responsabilités devient clair (reconnaissance de ses erreurs et de celles des
autres).
Acceptation de soi avec ses faiblesses mais aussi ses qualités.
On s’accorde le droit de vivre.
On se pardonne et on sort d’une culpabilité stérile.
25/ MARRONNIER A FLEURS ROUGES
Symptômes clés
Peur pour les autres, trop soucieux des autres et dépendant affectivement.
Etats émotionnels négatifs
Peur et souci exagéré pour les autres (sa famille, ses amis…).
On projette ses propres angoisses sur ceux qu’on aime.
On surprotège son entourage (ex: on fait sans cesse de recommandations, habilles toi contre le froid,
appelles moi quand tu es rentré…).
On développe un schéma mental négatif à force de penser au pire (accident, maladie grave…).
Potentiel après utilisation des fleurs de Bach
Confiance dans le potentiel de chacun à faire face à ses propres expériences.
On trouve le juste équilibre entre apporter un soutien ponctuel et ne pas s’immiscer dans les choix
de vie de son entourage.
On se sent plus serein et détendu, on envoie des pensées positives et de bienveillance à son
entourage.
26/ HELIANTHEME A FEUILLES RONDES
Symptômes clés
Panique, angoisse, terreur, cauchemars, sueurs froides.
Etats émotionnels négatifs
On panique, on s’affole facilement, on a les « nerfs qui lâchent ».
Sentiment de terreur, souvent après un évènement ayant provoqué une grande frayeur (accident,
catastrophe naturelle…).
Plexus solaire dur et douloureux, mains moites, sueurs froides, pulsations cardiaques très rapides
Cauchemars qui provoquent des réveils en sueurs.
Potentiel après utilisation des fleurs de Bach
Dépassement de soi et de ses peurs.
Courage voire héroïsme dans certaines circonstances.
Abnégation (ex: on défend les autres).
On trouve en soi de nouvelles ressources pour affronter des situations de crise.
27/ EAU DE ROCHE
Symptômes clés
Rigidité et perfectionnisme exacerbés, orgueil, dureté avec soi-même.
Etats émotionnels négatifs
Perfectionnisme et sévérité exacerbée envers soi-même.
Principes rigides (alimentation, spiritualité…) et idéaux excessifs.
Refus des plaisirs de la vie.
Perte de la joie de vivre, mortification, culpabilité.
Pour les femmes, règles souvent douloureuses.
Potentiel après utilisation des fleurs de Bach
On respecte ses besoins physiques et mentaux et on laisse parler notre enfant intérieur.
On s’autorise des plaisirs et de la joie de vivre.
On devient plus souple, plus ouvert, plus spontané.
28/ GRAVELLE ANNUELLE
Symptômes clés
On est versatile et indécis, difficulté à choisir, déséquilibre intérieur.
Etats émotionnels négatifs
Instabilité émotionnelle.
Manque d’équilibre énergétique (brusques variations de la température du corps, alternance de
constipation et diarrhées…).
Sautes d’humeur (on passe du rire aux larmes, on est euphorique puis désespéré).
Fréquents changements d’opinion (on est toujours tiraillé entre plusieurs choix).
Indécision, versatilité (on donne l’image d’une personne peu fiable et on rate des opportunités
notamment professionnelles).
Potentiel après utilisation des fleurs de Bach
On retrouve un équilibre intérieur et une stabilité.
On a une clarté d’esprit et une capacité de concentration.
On arrive à faire des choix vite et bien et à s’y tenir.
29/ ORNITHOGALE EN OMBELLE
Symptômes clés
Contrecoup d’un choc émotionnel, physique ou psychique, traumatisme récent ou ancien.
Etats émotionnels négatifs
Etat de choc ou traumatisme (physique, émotionnel ou spirituel), qu’il soit récent ou ancien.
On se sent inconsolable.
On n’arrive pas à surmonter la douleur ou la blessure.
On ressent un stress intense, on « n’arrive pas à s’en remettre ».
Potentiel après utilisation des fleurs de Bach
On se sent réconforté et apaisé.
On gère mieux ses sentiments, on retrouve une harmonie et une faculté d’adaptation.
L’énergie intérieure est libérée.
On peut consoler les autres.
30/ CHATAIGNIER
Symptômes clés
Désespoir total, angoisse mentale, on est prostré.
Etats émotionnels négatifs
On se sent totalement désespéré, sans aucune lumière au bout du tunnel.
On se sait plus quoi faire.
Sentiment de tristesse, chagrin et angoisse intense.
On a atteint ses limites et on reste prostré.
Potentiel après utilisation des fleurs de Bach
On arrive à accepter les événements et les situations et à lâcher prise.
On contrôle mieux ses émotions.
On s’ouvre à la lumière, on retrouve l’espoir.
On élève son niveau de conscience.
31/ VERVEINE
Symptômes clés
Excès de zèle pour une cause, fanatisme, exaltation, on est autoritaire.
Etats émotionnels négatifs
Idéalisme qui confine au fanatisme, on défend une cause.
On ne supporte pas l’injustice, on est exalté.
Optimisme excessif, on s’entête jusqu’à l’épuisement.
Autoritaire (ex: on cherche à convaincre l’entourage aux causes que l’on défend), tensions liées à un
trop plein d’énergie.
Potentiel après utilisation des fleurs de Bach
On défend ses idées mais avec tolérance pour les autres.
On devient plus modéré et plus détendu.
On canalise sa grande énergie sur des objectifs précis.
On mobilise sans difficulté et avec enthousiasme d’autres personnes autour de ses idées.
32/ VIGNE
Symptômes clés
Autorité abusive, tyrannie, orgueil, désir avide de pouvoir.
Etats émotionnels négatifs
On a une attitude dominatrice et tyrannique.
Désir de pouvoir exacerbé, autoritarisme.
Orgueil (sentiment de supériorité).
On ne supporte pas d’être contredit.
Manque de sensibilité et d’écoute des autres.
On est dur voir cruel.
Potentiel après utilisation des fleurs de Bach
On devient plus à l’écoute du besoin des autres.
On accepte de recevoir des avis différents.
On conserve une autorité naturelle qui s’exprime avec plus de sensibilité et de compréhension.
On est conscient du grand rôle que l’on peut jouer mais on agit plus humainement.
33/ NOYER
Symptômes clés
On se sent vulnérable et influençable, manque d’assurance surtout en cas de changements.
Etats émotionnels négatifs
Influençable pour ses choix de vie.
On manque d’assurance pour mener à bien ses projets.
On est vulnérable aux idées de son entourage.
On a une personnalité changeante sous l’influence de l’entourage.
Difficulté d’adaptation en cas de changement, on reste attaché à d’anciens schémas mentaux.
Potentiel après utilisation des fleurs de Bach
On devient plus adaptable aux changements et on arrive à rester soi-même.
On s’ouvre à la nouveauté et on est protégé des influences extérieures.
On lâche prise par rapport à de vieux schémas mentaux.
On affirme ses propres choix.
34/ VIOLETTE
Symptômes clés
Fierté, condescendance, recherche la solitude par orgueil, difficulté de communication.
Etats émotionnels négatifs
Isolement choisi, fierté.
On veut tout régler tout seul, orgueil, condescendance.
On a une difficulté à communiquer, à créer des liens avec ses proches et au travail.
On se montre pas ses émotions.
Potentiel après utilisation des fleurs de Bach
On aime être seul, mais on sait aussi aller vers les autres.
On est indépendant mais on se sent solidaire des autres
On peut mettre ses capacités au service des autres et devenir un modèle d’autonomie et d’équilibre
On devient humble et on exprime plus facilement ses émotions
35/ MARRONNIER D’INDE A FLEURS BLANCHES
Symptômes clés
Bavardage mental, pensées et soucis qui rongent, esprit jamais au repos.
Etats émotionnels négatifs
Bavardage mental, obsession de pensées qui tournent en boucle.
Insomnies, on rumine toujours les mêmes problèmes sans trouver de solutions.
On se sent « rongé » par les soucis.
Potentiel après utilisation des fleurs de Bach
On retrouve une tranquillité d’esprit.
On devient serein, on a les idées claires.
On peut se concentrer et maîtriser sa pensée.
On voit des solutions à ses problèmes .
36/ FOLLE AVOINE
Symptômes clés
Doute sur son projet de vie, indécision, on se disperse et dilapide ses forces.
Etats émotionnels négatifs
On se disperse sans but précis en gaspillant son énergie.
On fait des choix multiples qui sont insatisfaisants, on est désorienté.
On doute, on est indécis.
On a peur de rater sa vie en ne faisant pas les bons choix.
Potentiel après utilisation des fleurs de Bach
On trouve sa raison d’être.
Affirmation de soi.
On est capable de développer différents projets tout en suivant sa vocation.
On a confiance dans ses choix de vie privée et professionnelle.
37/ EGLANTIER
Symptômes clés
Fatalisme par rapport à sa vie, résignation, apathie, mélancolie.
Etats émotionnels négatifs
Fatalisme, on se sent résigné face à sa vie, face à « son destin ».
Perte de la joie de vivre de la motivation.
Manque d’intérêt, apathie.
Potentiel après utilisation des fleurs de Bach
On retrouve dynamisme, capacité d’initiative et joie de vivre.
On est motivé pour de nouvelles expériences.
On fait preuve de discernement pour régler un problème(ex: on accepte ce qui ne peut être changé
et on s’efforce de changer ce qui peut l’être).
38/ SAULE BLANC
Symptômes clés
Amertume, ressentiment, on s’appitoie sur son sort, sentiment d’injustice.
Etats émotionnels négatifs
Sentiment d’injustice et de malchance.
On se sent impuissant face à une situation non méritée, amertume, on enrage intérieurement.
On est toujours critique, négatif, boudeur.
On éprouve de la rancune envers soi-même, on se sent mal-aimé.
On accuse les autres de ses problèmes dans la vie.
Potentiel après utilisation des fleurs de Bach
On prend ses responsabilités et on assume son destin.
On cesse de subir sans réagir, on ne considère plus que ses problèmes sont la faute des autres.
On devient constructif et on ressent une nouvelle énergie pour aller de l’avant.
On comprend que sa vie sera le reflet de ses pensées et de ses actions.
39/ REMEDE D’URGENCE RESCUE
Ce remède est composé de cinq élixirs floraux : Star of Bethlehem, Rock Rose, Impatiens, Cherry
Plum, Clematis.
Symptômes clés
Peur panique, bouleversement émotionnel, stress.
Etats émotionnels négatifs
Choc émotionnel, confusion mentale.
Atmosphère stressante, de peur, d’angoisse, d’appréhension (avant un examen, un entretien
d’embauche, une opération chirurgicale…).
Dans les situations suivantes : perte d’un proche, séparation, suite à un accident.
Potentiel après utilisation des fleurs de Bach
Son utilisation ponctuelle en cas de choc émotionnel aide à apaiser les émotions sans céder à la
panique, à retrouver ses esprits, à faire face à la situation, à retrouver rapidement (en quelques
minutes) un équilibre physique et psychique. Rescue est un anti-stress naturel.

AOL MailGoogle BookmarksYoolinkFacebookGoogle GmailTwitterViadeoMySpaceShare

Les Fleurs de Bach: Les 7 groupes d’émotions

GROUPE 1 : Pour lutter contre les états émotionnels de peur
ASPEN en cas de peurs irrationnelles, pressentiment d’une catastrophe imminente
CHERRY PLUM peur de perdre le contrôle de ses actes, manque de maîtrise de ses colères
MIMULUS timidité, peur du monde extérieur, angoisses de choses précises, connues
RED CHESNUT peur, souci exagéré pour les autres (ses proches, ses amis…)
ROCK ROSE peur panique, sentiment de terreur, « nerfs qui lâchent »

GROUPE 2 : Pour lutter contre les états émotionnels d’incertitude
CERATO manque de confiance en son intuition, on compte à tort sur les autres pour décider à notre
place, sans pour autant suivre les avis donnés
GENTIAN découragement à la moindre difficulté, on doute de tout, scepticisme, manque
d’assurance, on voit tout en noir
GORSE découragement et désespoir, résignation, on ne voit aucune issue possible (similaire à
GENTIAN mais état accentué et chronique)
HORNBEAM fatigue, épuisement mental, manque de courage et de détermination pour affronter le
quotidien, lassitude, report des tâches au lendemain
SCLERANTHUS instabilité émotionelle, sautes d’humeur et fréquents changements d’opinion,
indécision, personne versatile
WILD OAT insatisfaction, indécision, peur de rater sa vie, doute, se disperse sans but précis

Les 7 groupes d'émotions du Docteur Bach

Les 7 groupes d’émotions du Docteur Bach

GROUPE 3 : Pour lutter contre les états émotionnels de manque d’intérêt pour le présent
CHESNUT BUD répétition des erreurs, immaturité, personne qui ne tire pas de leçon de ses
expériences, se retrouve toujours dans des situations impossible
CLEMATIS on est perdu dans nos pensées, distrait, rêveur, indifférent à ce qui se passe autour de
nous, somnolent, impression de planer, manque de vitalité, problème de mémoire
HONEYSUCKLE nostalgie et regret du passé, pas intéressé par le présent ni par l’avenir, on se
raccroche aux souvenirs (ex: en cas de deuil ou de mal du pays)
MUSTARD dépression, mélancolie qui surgissent sans raison apparente, abattement, pleurs,
sensation d’être incompris, sans explication logique à cet état
OLIVE épuisement physique et intellectuel, sentiment d’être vidé, au bout du rouleau, ne récupère
pas même après du repos, la moindre tâche devient insurmontable
WHITE CHESNUT bavardage mental, obsession de pensées qui tournent en boucle, insomnies, on
rumine toujours les mêmes problèmes sans trouver de solutions, on se sent « rongé » par les soucis
WILD ROSE fatalisme, on se sent résigné face à sa vie, face à « son destin », perte de la joie de vivre
de la motivation, manque d’intérêt, apathie
GROUPE 4 : Pour lutter contre les états émotionnels de solitude
HEATHER égocentrisme, on a besoin d’un public pour parler de soi ou de ses problèmes, égoïsme,
pas à l’écoute des autres, ne supporte pas d’être seul, on a toujours besoin d’être le centre d’intérêt,
attitude « pot de colle » (ex: si on a manqué d’attention, d’affection, de reconnaissance dans l’enfance)
IMPATIENS impatience, facilement irrité, ne supporte pas la lenteur, (ex: finit les phrases des
autres), précipitation dans toutes les actions, obsession de l’heure, met la pression sur son entourage
sans raison, tensions et agitations intérieures, réactions de colères excessives, préfère souvent
travailler seul
WATER VIOLET isolement choisi, fierté, on veut tout régler tout seul, orgueil, condescendance,
difficulté à communiquer, à créer des liens avec ses proches et au travail, on se montre pas ses
émotions
GROUPE 5 : Pour lutter contre les états émotionnels d’hypersensibilité aux influences et aux
idées
AGRIMONY dissimulation de son inquiétude, on affiche insouciance et gaieté comme un masque,
tout en occultant un mental torturé
CENTAURY faiblesse vis à vis des autres, on est docile, soumis, obéissant, on ne sait pas dire non,
on n’exprime pas ses propres désirs
HOLLY colère et agressivité, on ressent des sentiments de jalousie, d’envie, de haine, on se réjouit
du malheur des autres, on est méfiant, on a peur d’être trahi, pas aimé, on se sent blessé ou attaqué
par les paroles des autres
WALNUT influençable pour ses choix de vie, manque d’assurance pour mener à bien ses projets,
vulnérable aux idées de son entourage, personnalité changeante sous l’influence de l’entourage,
difficulté d’adaptation en cas de changement, on reste attaché à d’anciens schémas mentaux
GROUPE 6 : Pour lutter contre les états émotionnels de découragement et de désespoir
CRAB APPLE sentiment de dégoût, de honte et/ou de désespoir si on agit contrairement à ses
valeurs, maniaque de l’ordre y compris dans sa vie, notion de pureté corporelle et/ou spirituelle
exacerbée, dégout de soi pour une particularité physique que l’on accepte pas, découragement si une
guérison n’est pas immédiate
ELM découragement passager par rapport à une tâche ou responsabilité, blocage soudain, sensation
d’épuisement, on ne sait plus par où commencer sans pour autant déléguer, on se sent dépassé par
l’ampleur de la tâche.
LARCH complexe d’infériorité, manque de confiance en soi qui fait redouter l’échec donc on
n’essaie même pas, manque de volonté et d’esprit d’entreprise même quand une chance se présente,
on est très facilement découragé
OAK on est entêté à continuer une tâche même si on se sent épuisé, sens du devoir et des
responsabilités exacerbé, on ne s’accorde pas le repos nécessaire, on ne se laisse jamais abattre
PINE culpabilité et remords exacerbés et injustifiés (ex: on culpabilise quand on ne travaille pas,
sans profiter de ce repos), on se sent responsable des erreurs des autres, on se dévalorise (ex : on
n’arrive pas à accepter un cadeau), on est toujours insatisfaits de nos efforts et de nos résultats, on
s’excuse d’exister
STAR OF BETHLEHEM état de choc ou traumatisme (physique, émotionnel ou spirituel), qu’il soit
récent ou ancien, on se sent inconsolable, on n’arrive pas à surmonter la douleur ou la blessure, on
ressent un stress intense, on « n’arrive pas à s’en remettre »
SWEET CHESTNUT on se sent totalement désespéré, sans aucune lumière au bout du tunnel, on se
sait plus quoi faire, sentiment de tristesse, chagrin et angoisse intense, on a atteint ses limites et on
reste prostré
WILLOW sentiment d’injustice, on se sent impuissant face à une situation non méritée, amertume,
on enrage intérieurement, on éprouve de la rancune envers soi-même, on se sent mal-aimé et on
accuse les autres de ses problèmes dans la vie
GROUPE 7 : Pour lutter contre les états émotionnels de préoccupation excessive du bien-être
d’autrui
BEECH on critique facilement tout et tout le temps, on juge les autres sans chercher à comprendre,
on est arrogant et intolérant, on est aussi trop critique envers soi-même, on ne voit que le côté
négatif des situations et des personnes
CHICORY on est possessif et exigeant envers les autres, on se rend indispensable pour en attendre
de la reconnaissance, amour conditionnel et non désintéressé, égocentrisme et manipulation
(chantage aux sentiments), amertume et susceptibilité (on est rancunier et pardonne difficilement),
on s’apitoie sur soi-même
ROCK WATER perfectionnisme et sévérité exacerbée envers soi-même, principes rigides
(alimentation, spiritualité…) et idéaux excessifs, refus des plaisirs de la vie, perte de la joie de
vivre, mortification, culpabilité, règles souvent douloureuses
VERVAIN idéalisme qui confine au fanatisme, on défend une cause, on ne supporte pas l’injustice,
on est exalté, optimisme excessif, on s’entête jusqu’à l’épuisement, autoritaire (ex: on cherche à
convaincre l’entourage aux causes que l’on défend), tensions liées à un trop plein d’énergie
VINE on a une attitude dominatrice et tyrannique, désir de pouvoir exacerbé, autoritarisme, orgueil
(sentiment de supériorité), on ne supporte pas d’être contredit, manque de sensibilité et d’écoute des
autres, on est dur voir cruel.

AOL MailGoogle BookmarksYoolinkFacebookGoogle GmailTwitterViadeoMySpaceShare

Fleurs de Bach

Tous les flacons d’élixirs floraux ont été préparés en suivant scrupuleusement les recettes originales
et modes de préparation indiquées par le Docteur Edward BACH. Les élixirs floraux sont mélangés
à du Brandy BIO, ce qui leur permet de se conserver pendant plusieurs années sans perdre leur
efficacité.

Elixirs du Docteur Bach bio

Elixirs du Docteur Bach bio

Le classement des élixirs de Bach par groupe d’émotions permet une première approche pour
identifier rapidement les émotions négatives qui entraînent des blocages dans notre vie. Il faut
choisir 4 à 5 fleurs, en tout, qui correspondent aux émotions négatives que nous ressentons et sur
lesquelles nous souhaitons agir.
MODE D’UTILISATION DES FLEURS DE BACH :
Elixir pur :
placer 4 à 5 gouttes sous la langue, du total des élixirs choisis (maximum 5 élixirs différents) et ce
jusqu’à 6 fois par jour, selon les besoins.
Elixir dilué :
Verser au total 12 à 15 gouttes d’élixirs (diviser par le nombre d’élixirs choisis, pas plus de 5 élixirs)
dans une petite bouteille d’eau (25 ou 33 cl) à boire à petites gorgées au cours de la journée,
répartissez vos prises au moins 6 fois dans la journée (il ne sert à rien de boire tout d’un coup ou
d’augmenter les doses, cela ne permettra pas d’accélérer la transformation des émotions : l’efficacité
est dans la répétition de la prise des élixirs).
Durée du traitement :
1 bouteille de 10 ml correspond à environ 1 mois de traitement
Il est conseillé de le poursuivre sur 2 ou 3 mois.
Tout dépend des résultats obtenus et du ressenti des personnes, par rapport aux transformations
observées.

INTRODUCTION A L’UTILISATION DES FLEURS DE BACH
Pour les 38 élixirs floraux, le Dr BACH a définit 7 groupes d’états émotionnels qui couvrent tous les
types d’émotions négatives que nous pouvons ressentir et que nous souhaitons modifier.
Ces 7 groupes sont : la peur, l’incertitude, le manque d’intérêt pour le présent, la solitude,
l’hypersensibilité aux influences et aux idées, l’abattement et le désespoir, le souci excessif du bienêtre
d’autrui.
Au sein de chaque groupe, les fleurs de BACH sont classées en trois sections :
Les fleurs de type : qui représentent le mieux notre personnalité de base
Les fleurs d’états chronique : qui représentent des états émotionnels chroniques qui ont
progressivement réussis à influencer notre personnalité de base, à force d’être présent dans notre
quotidien
Les fleurs d’humeur : qui représentent des états émotionnels ponctuels, en réponse à des
évènements ponctuels de la vie quotidienne, mais qui sont les plus visibles
A chaque fleur est associée un état émotionnel négatif, qui permet d’identifier le problème et l’état
émotionnel positif que la fleur de Bach aide à retrouver.
Le Docteur Bach propose une approche d’autoguérison basée sur la transformation des émotions,
pour retrouver son moi intérieur, sa véritable personnalité et pouvoir ainsi pleinement développer
son projet de vie.
LES ETAPES SONT LES SUIVANTES :
Etape 1 : savoir reconnaître nos émotions négatives (angoisses, problèmes de dépendance, rigidité,
sautes d’humeur, intolérance, impatience…)
Etape 2 : ne pas juger ses émotions, mais les accepter comme un état de fait et décider de les
modifier
Etape 3 : rechercher les fleurs de Bach qui correspondent à ces émotions négatives et les utiliser
jusqu’à ce que les comportements positifs remplacent les émotions négatives et ce, de façon durable.

AOL MailGoogle BookmarksYoolinkFacebookGoogle GmailTwitterViadeoMySpaceShare

Fleurs de Bach et élixirs floraux, iridologie thérapies énergétiques


Fleurs de Bach et élixirs floraux
« La guérison de l’esprit entraîne celle du corps »

Les fleurs de Bach sont les élixirs floraux mis au point par le Dr Bach lui-même. Les nouveaux élixirs
floraux ont été mis au point par ceux qui ont continué sur la voie qu’il a tracée.
J’utilise les élixirs floraux, remèdes dont l’action est « magique », pendant et à la suite du bilan
énergétique. Ils constituent un outil thérapeutique de choix pour le traitement de tous les blocages
psychologiques, émotionnels, énergétiques et spirituels.
Je travaille avec les élixirs de Odin Elixirs, producteur valaisan. Leur puissance et leur subtilité me
semble inégalée de nos jours.

Fleurs de Bach et élixirs floraux, iridologie thérapies énergétiques

Fleurs de Bach et élixirs floraux, iridologie thérapies énergétiques

Comment agissent les fleurs de Bach ?
Il y a plusieurs façon d’expliquer leur mode d’action. En voici 2 :
1° Les fleurs employées proviennent de plantes d’ordre supérieur qui ont leur propre
fréquence vibratoire et le pouvoir d’élever les nôtres. Chacune d’elle représente un archétype
de comportement que l’on retrouve dans l’âme humaine, à des graduations diverses.
Lorsque un de ces comportements s’exprime de façon négative, un blocage apparaît. L’élixir
floral agit sur ce blocage comme un catalyseur et rétablit l’équilibre.
2° Chacun de nos corps subtils a sa propre fréquence vibratoire. Ces corps s’influencent et se
complètent mutuellement :
– La santé correspond à l’état d’équilibre harmonieux entre les strates que forment nos
corps subtils.
– La maladie correspond à une distorsion des fréquences entre les différents corps subtils
et ne se manifeste dans le corps physique que des mois, voire de années après
l’apparition de désordres au niveau de nos champs bioénergétiques.
– Ces distorsions vibratoires provoquent des états d’âmes négatifs parmi ceux décrits par
Bach.
Les élixirs floraux agissent sur les différents corps subtils, corrigent les distorsions et rétablissent ainsi
l’équilibre nécessaire à l’état de santé.

Les idées du Dr Bach
Afin de vous faire entrevoir la vision de E. Bach, voici quelques extraits de ses textes originaux : –
L’art de guérir doit évoluer du domaine strictement physique vers la thérapie spirituelle et mentale. En
rétablissant l’harmonie entre l’âme et les émotions, cet art de guérir résorbera les causes premières
des maladies, tout en intégrant d’éventuels moyens physiques qui pourraient s’avérer nécessaires
pour le rétablissement du corps.
– L’objectif premier du thérapeute est d’aider le patient à se connaître lui-même en lui signalant
ses attitudes négatives fondamentales.
– La maladie est un correctif dont se sert notre âme pour nous indiquer nos défauts et pour nous
éviter des erreurs plus grandes.
Le processus thérapeutique peut se résumer ainsi :
– Ne pas combattre directement, mais transformer.
– Savoir reconnaître les schémas et attitudes négatifs.
– Prendre les élixirs floraux correspondants aux états négatifs déterminés.
– Se remettre en question.
– Réharmoniser les schémas et attitudes négatives par la mise en oeuvre des attitudes
positives correspondantes.

AOL MailGoogle BookmarksYoolinkFacebookGoogle GmailTwitterViadeoMySpaceShare

Fleurs de Bach  Vigne – Vine

Indication: Pour les sujets décidés, compétents ayant tendance à se montrer dominateurs et à imposer leur volonté à autrui.

Fleurs de Bach Vigne - Vine

Fleurs de Bach Vigne – Vine

Vitis vinifera. Vigne (à raisin).

Arbuste: grimpant vivace, à vrilles, vivant longtemps, il mesure 16 m ou plus de longueur et possède des tiges ligneuses.

Feuilles: de 7,5 à 12 cm de large, elles possèdent trois à cinq lobes grossièrement dentelés, sont alternées et ont de petites stipules à la base. Les vrilles , qui contribuent à soutenir les pousses, se développent à l’opposé des feuilles et atteignent les ⅔ de leur longueur.

Fleurs: petites, vertes et parfumées, elles poussent en grappes serrées, ont cinq pétales s’unissant par leurs extrémités et forment une calotte qui est chassée lorsque les étamines parviennent à maturation. Leur petit calice forme une aréole à la base des pétales et est pentalobé ou dentelé. Les cinq étamines sont disposées face aux pétales. La baie correspond au raisin.

Floraison: elle fleurit dans les régions chaudes et sa période d’éclosion varie avec le climat.

Préparation: par la méthode solaire. Cueillir les grappes fleuries lorsqu’elles sont au maximum de leur épanouissement sur le plus grand nombre possible de rameaux. En couvrir la surface de l’eau contenue dans le bol.

AOL MailGoogle BookmarksYoolinkFacebookGoogle GmailTwitterViadeoMySpaceShare

Fleurs de Bach  Gentiane – Gentian

Indication: Pour le doute et le découragement

Fleurs de Bach Gentiane - Gentian

Fleurs de Bach Gentiane – Gentian

Gentiana amarella. Gentiane d’automne Plante: à tiges de section quadrangulaire, feuillues et dressées, simples ou ramifiés, teintées de cramoisi ou de violet, elle mesure 0,60 à 1,20 m de haut. Feuilles: vert sombre, opposées,généralement dépourvue de pétioles, elles sont sessiles ainsi que lancéolées, possèdent trois nervures en saillie et enserrent la tige à sa base. Fleurs: nombreuses , simples ou groupées, de couleur bleu-viole, elles se développent sur de courts pédoncules dans les aisselles des feuilles. Elle porte une fleur terminale au sommet de sa tige. Le tube de la corolle a une longueur double de celle du calice et se découpe en cinq lobes bordés de poils droits, raides et serrés a son entrée du tube. Le calice, étroit et effilé en pointe, comporte également cinq fentes et a la même longueur. On compte cinq étamines alternées et cinq lobes corollaires, un style et deux stigmates; Floraison: d’avril à octobre, dans les pâturages vallonnés secs, sur les falaises et dans les dunes. Préparation: par la méthode solaire. Cueillir les fleurs juste au-dessous du calice sur le plus grand nombre de plantes possibles, en se couvrant au préalable la paume de la main avec une grande feuille. Déposer rapidement les fleurs sur l’eau contenue dans le bol jusqu’à ce que la surface en soit complètement recouverte.

AOL MailGoogle BookmarksYoolinkFacebookGoogle GmailTwitterViadeoMySpaceShare

Fleurs de Bach  Plumbago – Cerato

Indication: Pour ceux qui doutent de leurs propres décisions et demandent constamment l’avis d’autrui.

Fleurs de Bach Plumbago - Cerato

Fleurs de Bach Plumbago – Cerato

Ceratostigma willmottiana. Plumbago

Arbuste: caduc, de 0,60 a 1,20 m de haut, il est originaire du Tibet, de la Chine et de l’Himalaya. Ses jeunes tiges sont obliques et parfois rougeâtres.

Feuilles: alternées, lancéolées, dépourvues de pétioles, elles ont 2,5 a 5 cm de long et portent des soies sur leurs deux faces.

Fleurs: se présentant en groupes serres, elles forment des sommités florales et s’ouvrent, successivement en partant des aisselles de fines bractées lancéolées et pointues, bordées de soies raides. La corolle est effilée, forme un tube bleu clair de 2 cm de long et possède cinq pétales étales d’un bleu éclatant, blancs a leur base. Les étamines sont constituées de minces filaments solidaires du tube situe face a chaque pétale. Les anthères sont de couleur pourpre. Le calice est pentalobe et a l’aspect d’une alêne.

Floraison: en août et septembre dans les jardins. Cultivée en Europe, il n’en existe pas de variété sauvage.

Préparation: par la méthode solaire. Choisir des fleurs provenant d’un jardin campagnard et cueillir les fleurs simples juste au-dessous du calice, sur le plus grand nombre possible de pieds, en se couvrant au préalable la paume de la main avec une grande feuille pour protéger la fragile fleur de notre chaleur. Les déposer rapidement a la surface de l’eau contenue dans le bol jusqu’à ce qu’elle soit complètement recouverte.

AOL MailGoogle BookmarksYoolinkFacebookGoogle GmailTwitterViadeoMySpaceShare

Fleurs de Bach  Bruyere – Heather

Indication: pour les sujets bavards, préoccupes d’eux-mêmes et qui redoutent la solitude.

Fleurs de Bach Bruyere - Heather

Fleurs de Bach Bruyere – Heather

Calluna vulgaris: Callune. Bruyère d’Ecosse

Plante: arbustive, très ramifiée, elle atteint 60 cm de haut. Ses tiges sont fines rugueuses et ses rameaux sont couverts de très courts poils souples.

Feuilles: petites et opposées, elles sont disposées en quatre rang serres le long des rameaux.

Fleurs: de couleur rose-mauve, parfois blanche, elles sont disposées en épis feuillus (racemes). La corolle est profondément découpée en quatre lobes et dissimulée par le calice trop long. On compte huit étamines et un long pistil pointant au dessus du calice qui est compose de quatre sépales secs et rugueux, rose-mauve comme la corolle. Au- dessous , on trouve quatre petites bractées triangulaires bordées de poils souples et une courte tige florale.

Floraison: de juillet a septembre, sur les bandes sèches et non sur les sols stériles. On ne doit pas la confondre avec la bruyère a clochettes, rouge-rose (Erica cinerea).

Préparation: par la méthode solaire. Cueillir les rameaux fraîchement épanouis ainsi que les feuilles situées au-dessus des fleurs fanées ou mortes sur des plantes poussant a la périphérie et au milieu d’un massif de bruyères. Les placer rapidement a la surface de l’eau contenue dans le bol.

AOL MailGoogle BookmarksYoolinkFacebookGoogle GmailTwitterViadeoMySpaceShare

Fleurs de Bach Clematite – Clematis

Indication: pour les rêveurs éveilles qui n’ont pas un intérêt suffisant pour le présent.

Fleurs de Bach Clematite - Clematis

Fleurs de Bach Clematite – Clematis

Clematis vitalba: Plaisir du vieil homme. Barbe du vieil homme

Arbuste: caduc,vivace, c’est une plante grimpante ligneuse,enchevêtrée dans les haies et les talus. Lorsque les tiges épaisses vieillissent, elles présentes un aspect corde et sont couvertes d’une écorce fibreuse brun clair déliée.

Feuilles: opposées et composées, elles mesurent 15 a 20 cm de long, possèdent trois a cinq paires de petites folioles irrégulièrement dentelées et une terminale. Les pétioles foliaires longs et torsades permettent a l’arbuste de s’accrocher.

Fleurs: se présentant en larges paniculés, elles sont situées a l’extrémité de rameaux secondaires courts et sont dépourvues de pétales, mais possèdent quatre a six sépales épais et duveteux d’environ 1,5 cm de long, en forme de langue, ressemblant a des pétales blanc-verdâtre qui entourent un groupe d’étamines blanc-crème et de styles vert clair. Les sépales s’incurvent vers le bas et l’extérieur a mesure que la fleur se développe. Les styles s’allongent en automne pour produire des aiguilles filiformes argentées qui donnent a la plante son nom de “barbe de vieil homme”.

Floraison: en juillet, août et septembre. Cueillir les fleurs une a une par leurs pédoncules sur le plus grand nombre d’arbustes possible et en couvrir la surface de l’eau contenue dans le bol.

AOL MailGoogle BookmarksYoolinkFacebookGoogle GmailTwitterViadeoMySpaceShare

Fleurs de Bach Verveine

Indication: Pour la fatigue et la tension ressenties par les sujets hyper-enthousiastes aux idées arrêtées et rigides.

Verbena officinalis. Verveine

Fleurs de Bach Verveine - Vervain

Fleurs de Bach Verveine – Vervain

Plante: vivace, atteignant 0,30 à 0,60 m de hauteur, elle a une tige ramifiée, rugueuse et droite qui présente une section quadrangulaire et porte des poils courts par endroits.

Feuilles: opposées et lancéolées, elles sont profondément découpées et grossièrement dentelées, avec des poils courts sur les deux faces.

Fleurs: petites, mauve ou lilas clair, elles se développent sur les minces hampes terminales et secondaires. Les boutons inférieurs éclosent les premiers. Le tube de la corolle se divise en cinq lobes inégaux et des poils blancs situés à son entrée dissimulent les quatre étamines. Le calice comporte également cinq lobes.

Floraison: de juillet à septembre, sur le bord des routes, dans les terrains vagues secs et dans les pâturages ensoleillés.

Préparation: par la méthode solaire. Cueillir des hampes fleuries au- dessus des fleurs fânées ou mortes sur le plus grand nombre de plantes possible. Choisir des plantes encore jeunes de façon à ce que les boutons non éclos ne soient pas trop nombreux au-dessus des fleurs épanouies. Recouvrir complètement la surface de l’eau contenue dans le bol.

AOL MailGoogle BookmarksYoolinkFacebookGoogle GmailTwitterViadeoMySpaceShare

Chicorée-Chicory (Fleurs de Bach)

Indication: Pour ceux qui sont possessifs et critiquent abusivement autrui.

Cichorium intybus. Chicorée sauvage

Plante: vivace à racine pivotante, elle mesure 0,60 à 0,90 m de haut. Sa tige droite et raide est canaliculée, pileuse et possède de nombreuses branches latérales.

Feuilles: celles du pied, grandes, dentelées comme les feuillets du pissenlit rt couvertes de poils serrés,s’étalent en rosettes sur le sol. Les feuilles de la tige sont beaucoup plus petites, les supérieures sont semblables à des bractées et celles de la base enserrent la tige.

Fleurs: bisexuées et dépourvues de pédoncule, elles se groupent généralement par deux ou trois rangs de bractées d’un bleu éclatant, laminaires dont l’ extrémité droite présente cinq découpes. La rangée externe des bractées est plus courte que la rangée interne. Les étamines et les styles sont également bleus.

chicoree-sauvage

chicorée sauvage

Floraison: de juillet à septembre, dans les terrains vagues caillouteux, crayeux, sur le bas-côté des routes et dans les champs.

Préparation: par la méthode solaire. Ces fleurs sont très sensibles et se fânent vite une fois cueillies, aussi faut-il bien se couvrir la paume de la main d’une grande feuille pour les protéger de votre chaleur. Ne cueillir que deux ou trois fleurs à la fois et les déposer rapidement à la surface de l’eau du bol avant d’en prélever d’autres sur le plus grand nombre possible de plantes.

AOL MailGoogle BookmarksYoolinkFacebookGoogle GmailTwitterViadeoMySpaceShare

Fleurs de Bach Impatientes

Impatiens – Impatiens

Indication: Impatience et irritabilité

Fleurs de Bach Impatiens - Impatiens

Fleurs de Bach Impatiens – Impatiens

Impatiens glandulifera. Impatients glanduleuse

Plante: annuelle, elle atteint 1,80 m ou plus de hauteur, Les tiges sont solides, vertes ou de couleur cramoisi, nervurées et creuses, presque translucides. Les tiges secondaires portent des noeuds renfles.

Feuilles: vertes , lisses et alternées, elles présentent des bords a dents pointues ainsi qu’une nervure médiane rouge cramoisi et une paire de grosses glandes pédonculées a la base du pétiole foliaire. Celles situées au-dessous des fleurs sont serrées, pétiolées, largement lancéolées, pointues et mesurent de 10 a 15 cm de long.

Fleurs: se développant en courts verticilles pétioles, elles se rassemblent en grappes parmi les feuilles les plus hautes. Les bractées du bouton sont ovales, de couleur cramoisi pale et tombent tôt. On compte trois sépales également cramoisi clair, dont deux sont ovales, inclinés en biais et présentent une nervure médiane saillante prolongée par une extrémité libre. Le troisième forme un long et large tube muni d’un éperon à sa base. La corolle est constituée de trois pétales, dont le supérieur est semblable à l’étendard du pois, les deux autres présentent une découpe irrégulière et forment une lèvre sur l’avant de la fleur. Tous sont mauve ou mauve clair, quelques-uns mauve-cramoisi. On trouve cinq étamines serrées autour de l’ovaire.

Floraison: de juillet à septembre, sur les bords des rivières et des canaux, dans les sols humides inondables.

Préparation: par la méthode solaire. Il ne faut employer que les fleurs mauve clair.
Cueillir chaque fleur séparément par son pédoncule sur un grand nombre de plantes différentes, en se couvrant la paume de la main d’une grande feuille et recouvrir complètement la surface de l’eau contenue dans le bol.

AOL MailGoogle BookmarksYoolinkFacebookGoogle GmailTwitterViadeoMySpaceShare

Fleurs de Bach

En 1930, abandonnant clientèle, laboratoire, nosodes, re­nommée, le docteur Bach quitte Londres pour le Pays de Galles et s’im­merge dans la pleine nature de son enfance. Il y développe encore davantage la sensibilité hors du commun qu’il possé­dait déjà. Capable de ressentir intuitivement les propriétés (les végétaux, il s’oriente de plus en plus vers la fleur, expres­sion ultime des propriétés de la plante, et comprend bientôt qu’en elle se concentrent et se magnifient les quatre élé­ments : la Terre, l’Air, l’Eau, et le Feu du Soleil. Cette subli­mation fait de la fleur ce qu’il recherche : une concentration de qualités positives, un être vivant fait d’équilibre dynami­que, un phénomène très proche de l’Humain et du psychisme, mais sur le mode de l’harmonie. À chaque espèce florale ses qualités propres.

 

AOL MailGoogle BookmarksYoolinkFacebookGoogle GmailTwitterViadeoMySpaceShare